[Les lectures de Lilol] 1ère rencontre sur le thème : « changement de vie »

Il y a de cela 2 mois, alors que nous papotions avec ma chère JuliXe (à qui je venais de rendre un livre qu’elle m’avait prêté), l’idée nous est venue de créer un club de lecture afin de partager ensemble nos idées, nos découvertes et d’inclure nos amies lectrices afin de toutes nous réunir et de partager nos différentes lectures.

Et c’est ainsi que fut créée le club « Les lectures de Lilol ».  Le nom du club en poche, des idées de lecture trouvées, nous voilà demandant à une main innocente de tirer au sort le titre du livre de la lecture commune du club. Et pouf : un thème qui s’en dégage !

10 lectrices réunies autour d’un café/thé et de pâtisseries confectionnées pour l’occasion vous proposent donc leurs découvertes !

1ère rencontre des Lectures de Lilol :

Changement de vie

13118171_106048609807699_458537844_n_002

  1. Le plus bel endroit du monde est ici, de Francesc Miralles et Care Santos

le plus bel endroit du monde est iciIris a 36 ans et des idées noires plein la tête : ses parents viennent de disparaître dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d’un café auquel elle n’avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. L’intérieur est plus intrigant encore, comme sorti d’un rêve. Tout y semble magique, à commencer par Luca, bel Italien porteur d’une promesse : le bonheur.

 » Un roman qui sent le chocolat chaud et se lit comme un conte philosophique.  » L’Est-éclair

 » Magique ! Un petit livre de pensées positives et de poésie. Un vrai roman pour se faire du bien.  » Metro (Belgique).

Les avis étaient mitigés : un livre qui ne restera pas gravé dans la mémoire de la plupart de lectrices, des tournures de phrases étranges (défaut de traduction ?), une histoire d’amour rapide, une balade philosophique, un livre qui aurait mérité d’être plus détaillé avec plus de pages (188, c’est pas énorme !). Quelques passages intéressants mais un petit goût d’inachevé.

Et maintenant, place aux propositions des membres du club, qui ont proposé des lectures variées et toutes approuvées :)

2. Les gens heureux lisent et boivent du café, de Agnès Martin-Lugand

les gens heureux lisent et boivent du café

 » Ils étaient partis en chahutant. J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux.  »

Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage qui l’enjoint à reprendre pied, elle décide de s’exiler en Irlande, seule.
Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper…

 » Poignante, cette histoire de résilience se trouve servie par des phrases courtes, beaucoup de dialogues, et une écriture légère dans laquelle se glissent même quelques notes d’humour.  » Catherine Balle – Le Parisien / Aujourd’hui en France

 

3. Entre mes mains le bonheur se faufile de Agnès Martin-Lugand

Entre mes mains le bonheur se faufileIris étouffe dans sa petite vie étriquée de la bourgeoisie de province. Un mariage qui se délite, un métier frustrant, elle s’échappe dans des drapés vaporeux et de sages petites robes sur mesure. La couture est son refuge, la machine suivant la cadence de son cœur apaisé. Jusqu’au jour de l’explosion, lorsque Iris découvre que ses parents lui ont volé ses aspirations de jeunesse.
Alors elle déchire le carcan et s’envole pour suivre la formation dont elle rêvait. Et, de fil en aiguille, sous l’égide autoritaire de l’élégante Marthe, Iris se confectionne une nouvelle vie, dans l’exubérance du Paris mondain.

 » Une énergie libératrice.  » Le Parisien

 

4. Le secret du mari, de Liane Moriarty

le secret du mari

Jamais Cecilia n’aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l’ouvre et le temps s’arrête… John-Paul y confesse une faute terrible dont la révélation pourrait détruire non seulement leur famille mais la vie de quelques autres. À la fois folle de colère et dévastée par ce qu’elle vient d’apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu’elle aime souffriront.

Liane Moriarty brosse un tableau nuancé et émouvant de l’amour (marital et familial) et se révèle bien mieux qu’un simple auteur de best-sellers : une romancière dont les personnages attachants pourraient être vos amis ou vos voisins, avec leurs qualités et leurs failles.

 

5. Les petites reines de Clémentine Beauvais

les petites reines

On les a élues «Boudins de l’année» sur Facebook. Mais Mireille Laplanche et ses «boudinettes». Hakima et Astrid, n’ont pas l’intention de se lamenter sur leur sort ! Elles ont des mollets, des vélos, et elles comptent bien rallier Bourg-en-Bresse à Paris… … pour s’incruster à l’Elysée ! Place aux Petites Reines ! ! !

6. Juste avant le bonheur de Agnès Ledig

juste avant le bonheur

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend…

 » Un hymne à l’espoir qui sonne juste comme une expérience vécue… Un livre poignant, où le malheur n’a pas le dernier mot.  » Le Figaro Magazine

 

7. Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi

le premier jour du reste de ma vie

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde… Tout quitter pour tout recommencer : une comédie tendre et savoureuse !

 

8. Une année particulière de Thomas Montasser

une année particulière

 » Ma nièce Valérie doit s’occuper de tout.  »
Se retrouver un beau matin avec une librairie sur les bras, Valérie ne s’y attendait pas. Pour elle qui se destinait à une brillante carrière de consultante internationale en économie, quel cadeau empoisonné !
La jeune femme va pourtant se laisser prendre au jeu et, indépendamment des comptes de la boutique au bord de la faillite, découvrir la littérature. Kafka, Dickens, Calvino, Pessoa… Une tasse de thé à ses côtés, elle dévore avec joie tout ce qui lui tombe sous la main.
Texte après texte, échange après échange avec les clients peu banals du magasin, Valérie commence à prendre goût à sa nouvelle vie, mais c’est un roman singulier intitulé Une année particulière et la rencontre d’un charmant inconnu qui l’aideront à écrire le chapitre décisif de son existence…

 

9. Comment papa est devenu danseuse étoile de Gavin’s Clémente-Ruiz

comment papa est devenu danseuse étoile

Depuis qu’il est au chômage, Lucien Minchielli, 47 ans, est affalé sur le canapé du salon. Sophie, sa femme, n’en peut plus. Un jour, subitement, il reprend le sport et s’inscrit au cours de danse de sa fille Sarah, qui en est mortifiée. Paul, le petit dernier, se réfugie chez sa grand-mère, une ancienne danseuse étoile du Bolchoï que son mari a abandonnée à l’annonce de sa grossesse.
Si la danse est une histoire de famille chez les Minchielli, Lucien s’était jusque-là bien gardé de s’y intéresser. Comment la famille va-t-elle survivre à ce nouvel épisode qui bouscule tout leur équilibre ? Lucien va-t-il finir par s’expliquer
sur cette soudaine et incompréhensible lubie ?
 
« Une comédie familiale drôle et touchante. »

 

10. Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman

demain est un autre jour

À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu’elle va hériter de l’empire de cosmétique familial. Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu’un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu’elle voulait vivre, rédigée lorsqu’elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d’héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette life list… Mais la Brett d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec la jeune fille de l’époque. Enseigner ? Elle n’a aucune envie d’abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Andrew, son petit ami avocat, n’en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s’y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que…  Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d’imaginer ce qui l’attend.

 

11. Samantha bonne à rien faire de Sophie Kinsella

samantha bonne à rien faire

Ni soirées, ni week-ends, ni vacances, ni amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son job d’avocate d’affaires et pour sa future promotion. Et – oups ! – la gaffe : elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres !

Désespérée, elle prend la fuite à la campagne et se fait embaucher comme gouvernante. Micro-ondes, fer à repasser, aspirateur : Samantha découvre un monde inconnu peuplé d’objets étranges…

 

12. Le prochain truc sur ma liste de Jill Smolinski

le prochain truc sur ma liste

Après un accident de voiture où une recette de soupe mexicaine Weight Watchers a joué un rôle fatal, June Parker hérite d’une curieuse liste dressée par la victime, Marissa :  » Vingt choses à faire avant mon vingt-cinquième anniversaire.  » June est perplexe. Doit-elle la rendre à la famille ? la détruire ? A moins qu’elle ne tente de réaliser les souhaits de Nicolas et ses deux amies, Laura et Helen, sont elles aussi à un tournant de leur vie. Entre celle qui va se marier, celle qui refuse de s engager et celle qui se remet seulement de son premier mariage, elles affrontent à trois une zone de hautes turbulences, que Chloé va encore compliquer. Quatre femmes, quatre destins qui s’entrecroisent. Lesquelles marcheront vers l’autel ?

 

13. L’homme qui voulait vivre sa vie de Douglas Kennedy

l'homme qui voulait vivre sa vie

Ben Bradford est un modèle de réussite sociale. De la pression parentale cherchant à le détourner de ses ambitions artistiques, il a fait le moteur de son ascension vers les hautes sphères de Wall Street. Ben Bradford lutte, et pourtant, il est bien obligé de se rendre à l’évidence : « réussir », « le plus américain des verbes », le fait vomir. Ce n’est pas avec fierté qu’il pose son regard sur la somme de ses possessions, mais en détaillant chaque objet par le menu, connaissant son prix au dollar près, contraint d’admettre que sa frénésie de consommation dissimule mal un terrible besoin de se sentir exister. Sa luxueuse banlieue l’oppresse et croule sous l’épaisse couche de vernis de l’american way of life qui ternit pourtant un jour à la faveur d’une sordide histoire d’adultère. Et là, Ben Bradford commet l’irréparable. S’ensuit une fuite éperdue, l’adoption forcée d’une nouvelle identité, et la révélation d’un destin qui s’épanouit malgré lui.

 

14. Rend moi ma vie de Judith Michael

Rend moi ma vie

Soeurs jumelles, Sabrina et Stéphanie avaient décidé d’échanger leurs vies pour une semaine. Mais le destin a été plus fort qu’elles : Stéphanie est morte, victime d’un attentat qui visait sa soeur. Sabrina, quant à elle, est tombée folle amoureuse de Garth, le mari de Stéphanie. Malgré le poids de la culpabilité, Sabrina et Garth choisissent de vivre ensemble et de perpétuer, aux yeux du monde, la supercherie à laquelle ils doivent le bonheur. Pourtant Stéphanie n’est pas morte. Elle est devenue amnésique à la suite de son accident, mais des bribes de souvenirs remontent à sa mémoire. Le hasard d’une rencontre va remettre les deux soeurs face à face. Ensemble, elles vont devoir affronter les conséquences de leur caprice d’antan et prendre une décision terrible : retrouver chacune leur vie initiale ou s’installer pour toujours dans la personnalité de l’autre ? Ce roman est la suite de Prête-moi ta vie.

 

15. Comment braquer une banque sans perdre son dentier de Catharina Ingelman-Sundberg

comment braquer une banque sans son dentier

Ils sont trois femmes, deux hommes : Märtha, Stina, Anna-Greta, le Génie, et le Râteau, chacun 80 ans au compteur. Ils chantent dans la même chorale et dépérissent dans la même maison de retraite à Stockholm. Nourriture insipide, traitement lamentable, restrictions constantes, pas étonnant que les résidents passent l’arme à gauche…
Ils ne vivront pas un jour de plus dans ce mouroir. Un brin rebelles et idéalistes, les cinq comparses décident de se lancer dans le grand banditisme. Avec leurs cheveux blancs et leurs déambulateurs, ils s’apprêtent à commettre le casse du siècle. Mais l’aventure s’emballe et rien ne va se passer comme prévu…
Et voilà mesdames et messieurs les lecteurs.

En espérant que ce panel de livres vous plaira et vous intriguera, prochaine réunion lecture au début des vacances d’été, avec un thème fort à propos …

Le voyage

Leave a Comment.