Du comment j’organise mes courses de la semaine

Aujourd’hui, je m’en viens vous parler de ma manière d’organiser mes courses pour la semaine. Pourquoi donc ? Tout simplement parce qu’en tant que nouvelle maman (et puis aussi en tant que nana organisée à ce sujet avant), je trouve qu’il est plus facile de s’y retrouver comme ça, et je m’en viens donc vous livrer mes secrets. Mais qu’a-t-elle de particulier, cette organisation de la semaine ? Et béh … elle est organisée ! (huhu, quelle redondance). Elle vient de mes nombreuses années de tentatives de WeightWatchers et de perte de poids (perte de poids mise en standby pour le moment, allaitement, bébé, toussssaaaa).

1.Une liste de tous les repas pour tous les jours de la semaine tu feras

Armez de votre stylo et d’une feuille de papier ou bien de votre Document Texte sur votre pc, réfléchissez à chaque repas. Pour nous, c’est généralement du mardi midi au lundi soir de la semaine d’après. Jadis, quand nous travaillions tous les deux, je faisais des repas cuisinés le soir pour pouvoir avoir une gamelle à amener le lendemain au travail. En ce moment, nous sommes tous les deux à la maison, je me prend moins la tête sur ça (mais fin août, il va falloir recommencer ^^’).

Par exemple, les repas de cette semaine (qui sont du lundi au dimanche, parce que j’ai eu des repas de décalage). Bien évidemment, je fais la liste des repas en fonction de ce qu’il me reste dans le frigo de la semaine passée ( de la béchamel).

repas de la semaine

2. Les courses en fonction des repas tu listeras

Personnellement, je trie par FRAIS / SEC / LEGUMES / CONGELES / VIANDES. J’achète donc ce dont j’ai besoin pour faire les repas mais également des essentiels comme les pâtes, du poisson surgelé (pour les jours de flemme), le beurre quand je n’en ai plus ou des oeufs par exemple.

Exemple pour cette semaine :

FRAIS : salade piémontaise / jambon x12 / croissant x8 / beurre / fromage rapé x500g / gnocchis x2 / lardons x5 / yaourt blanc / yaourt brassé / yaourt aux fruits / st morêt / crème fraiche / pâte feuilletée / parmesan / camembert / fromages en promo / crème liquide

SEC : couscous moyen / raisin sec / lait / sel de céleri / bouchée à la reine / thon x3/ pain de mie sandwich / moutarde

LEGUMES : concombre / poivron rouge / 4 tomates / 2 botte d’oignons nouveaux / citron / menthe / pomme granny smith / champignons x800g / échalote x8 / chou blanc / carotte / salade/

CONGELES : brandade de morue / poisson parisienne

VIANDE : Œufs x12

3. Au drive, tu courseras

Parce que pratique, c’est ! En effet, maintenant que je ne vais plus faire les courses (à cause que bébé toussa), je fais la majorité des courses au drive, pour tout sauf les légumes. Proche de chez nous, nous avons un Super U, nous faisons donc les courses sur coursesu.com. Ils ont un système pratique qui permet de retrouver les produits que l’on achète régulièrement (et c’est en utilisant ce système qu’on se rend compte qu’on achète souvent la même chose !).

4. Du temps, il te faudra consacrer pour faire ça

Alors bien entendu, ça n’est pas rapide. Déjà, pour éviter de tourner en rond sur les repas (et manger tout le temps la même chose), il faut réfléchir à des idées de repas. Ensuite, après avoir trouvé des idées, il faut faire la liste des ingrédients. Je dois mettre à peu près 1h pour faire cette liste. Généralement, je me cale devant la télé pour faire ça, mais je peux encore me le permettre (je n’ai encore qu’un bébé qui dort souvent, pas encore une petite fille en furie qui m’empêchera de geeker tranquille). Ensuite, il faut savoir le programme de la semaine ? Vais-je sortir ? Vais-je inviter ? Nous sommes en quelque sorte des ermites, on ne sort que très rarement, et quand c’est le cas, on le sait souvent à l’avance. Par exemple, dimanche qui vient, nous sommes de pique-nique. C’est pour cela que je m’occupe de faire une quiche lorraine et des rillettes de thon, histoire de partager avec les participants.

5. A l’imprévu, tu pourras parer !

Mais bon, des fois, ça arrive qu’on nous invite à l’improviste, qu’on ait des invités imprévus, qu’on doive apporter un dessert. Alors du coup, les repas sont décalés et ça chamboule tout dans les courses ! Hé béh c’est pas grave hein, je suis pas TANT psychorigide que ça, je décale les repas, je modifie, on ira faire les courses plus tôt ou plus tard, et j’ai toujours des essentiels qui me permettent de faire des pâtisseries.

6. Au recyclage, tu penseras

Parce que j’ai beau programmer mes repas, je me retrouve toujours avec du trop (trop de légumes, reste de pâtes, reste de béchamel, reste de pain, etc).

Parce que des fois, c’est la flemme de faire les courses sur le drive et d’y aller le lendemain.

Parce que des fois, j’ai envie de mettre les mains dans les restes.

Pour tout ça, je recycle ! Et je vous invite à aller lire le blog de Y’a quoi dans le frigo qui fait de même (pour le recyclage), mais pas que : elle s’inspire de vidéos vu sur le ternet, a des putains de bonnes recettes italiennes qui me font baver, de bonnes idées d’association, son cerveau fourmille d’idées gourmandes et ses photos d’illustrations sont ‘achement bien.

Je n’avais jamais pensé à bloguer sur mes recettes de rattrapage, mais c’est une bonne idée, alors … je le ferais ! Et selon monsieur, ça me réussit bien, car je nous ai fait un f*cking curry la dernière fois dont je vous publierais la recette prochainement. Et comme récemment, on m’a dit genre 4 ou 5 fois : « j’aimerais bien avoir des idées de repas, je fais toujours la même chose ! », j’ai décidé de venir publier le menu de la semaine pour vous donner des idées, avec des liens vers nos recettes.

Et pour vous les courses et les repas, ça se passe comment ?

Un commentaire

Leave a Comment.